• 205 visits
  • 2 articles
  • 0 hearts
  • 0 comments

nouvelle 31/03/2017

bonjour a tous j'suis nouvelle ici et je tien a votre sou tien pour m'integrer
juste un salut:)
 

Remix from love-luna-lovefairy

Tags : ma creation

Une nouvelle maman - Partie 3 02/01/2017


 
 
Les mois passèrent. Lisanna avait très mal pris sa future petite s½ur qui allait s'appeler Nashi. Elle avait décidé de faire payer sa belle-mère. Elle était intenable et imaginait tout un tas de bêtises.
Au début, la blonde ne se fâchait pas mais à force, elle a craqué. Lisanna n'avait aucune limite, même mettre sa vie en danger ce qui avait fini par l'hospitalisation De Lucy quand elle avait fait exprès de traverser au moment où un camion passait.
Mais son père avait été plus que fâché. Elle avait été sévèrement punie. Pendant tout le long de l'hospitalisation de Lucy, elle n'avait pas eu le droit de participer aux activités familiales, elle était restée à l'hôpital, seule, avec sa belle-mère qui essayait de lier des liens et de lui parler.
La, c'était les vacance d'hiver. Comme Lucy était professeur, c'était elle qui les gardait. Lisanna avait bien vu qu'elle n'allait pas bien, d'ailleurs, elle avait déposé Mirajane chez son amie Kinana, Meldy chez Igneel et Yukino à son frère. Normalement, elle, elle avait danse mais elle avait besoin de nouvelles chaussures alors Lucy l'y emmenait avant.
-Mais quelle est mignonne ! S'approcha une vieille femme.
- Merci madame ! Sourit Lisanna. Je ressemble à ma maman !
- Lisa, tu as trouvé ? Arriva Lucy avec des chaussures pour Mirajane.
- Oh, vous êtes sa mère, vous avez une magnifique petite fille !
- Merci ma....
- C'est pas ma mère ! Cria la petite.
- Lisanna, ne crie pas, s'agenouilla difficilement Lucy pour la calmer, n'étant pas assez en forme pour se battre avec elle.
- Je crie si je veux ! Tu n'es pas ma mère ! Je te déteste !
La petite la poussa et se sauva dans le magasin pour se cacher, réfléchissant déjà à comment se défendre auprès de son père.
Lucy rassura quelques larmes et se releva en faisant un sourire contrit. Elle récupéra les deux boîtes de chaussures en vérifiant la taille et partit à la recherche de sa belle-fille.
-Lisanna, dépêche-toi, tu vas être en retard à la danse. C'est papa qui vient te chercher en sortant du boulot.
La petite sortit très vite de sa cachette et la suivit sans rien dire. La blonde paya et lui tint l'épaule pour traverser.
Elle l'emmena à son activité dans le silence puis alla chercher les autres filles pour rentrer.
 
***
 
En rentrant, Lisanna courut dans sa chambre. Natsu sourit, il avait retrouvé sa petite fille pendant le trajet. Ils avaient bien rit et avait passé un bon moment ensemble.
Quand il entra chez lui, c'était très calme. Mirajane jouait avec Yukino et Meldy, Lisanna était dans sa chambre. Ou était sa femme ?
Il la chercha dans leur chambre, elle en était à sept mois de grossesse et elle était de plus en plus fatiguée.
Elle n'y était pas. Il n'y avait qu'un endroit : la chambre de leur futur bébé.
-Lucy ? Entra-t-il doucement.
- Chut papa, dit Mirajane avec ses petites s½urs, autour de la blonde qui était dans son fauteuil à bascule.
- Maman dodo, fit Yukino, la main sur la bouche.
Il sourit et embrassa doucement sa femme.
-Je vais la mettre dans le lit, Chuchota-t-il. Allez dans la salle de bain, C'était l'heure du bain. Mira, tu peux m'ouvrir les portes s'il te plaît ?
- Oui papa !
Délicatement, le papa prit sa petite-amie comme une princesse en prenant garde à ne pas la réveiller et l'emmena dans leur lit.
Il devait chercher une solution pour les filles. Lucy ne pouvait pas les garder toute la journée toute seule, elle était trop enceinte, elle dormait mal.
Il l'embrassa tendrement et la couvrit délicatement avant d'aller rejoindre ses filles...
 
***
 
Lucy sentit un verre d'eau glacé la réveiller d'un coup. Surprise, elle cria et se releva rapidement en faisant un faux mouvement, bloquant momentanément son dos.
Elle s'essuya les yeux et regarda la petite fille qui semblait bouder.
- Lisanna ? Pourquoi tu as fait ça ? s'essuya-t-elle le visage.
- Papa a dit qu'on devait manger et m'a demandé de te réveiller. Mais j'y arrivais pas, je ne savais pas quoi faire...
La blonde savait qu'elle mentait, mais elle ne dit rien, à quoi bon ?
- Luce ! Qu'est-ce qu'il se passe ? Arriva Natsu, surpris, suivit de son père. C'est le bébé ?
- Non, non, ce n'est rien, j'ai juste été surprise... Tu peux m'aider à me lever ? Je me suis faite mal au dos en sursautant.
- Pourquoi le lit est trempé ? s'étonna-t-il. Tes cheveux et ton haut aussi !
Il se tourna vers sa fille qui cachait le verre dans son dos, honteuse.
- Lisanna ? Qu'as-tu encore fait ?
- Mais rien ! Enfin si, mais c'était vraiment pas voulu ! J'arrivais pas à la réveiller !
- C'est rien, c'est vrai que je dormais vraiment bien, la défendit Lucy.
- Tu es épuisée ma puce, j'aurais dû te laisser dormir...
- Ne t'en fais pas, Nashi a faim, essaya-t-elle de le rassurer en caressant son ventre.
- Viens Lisanna, on va en bas rejoindre tes s½urs, dit Igneel en lui prenant la main.
Natsu aida sa petite-amie à se relever et fut inquiet en la voyant grimacer. Elle avait vraiment mal.
- On devrait peut-être aller voir un médecin, non ?
- Non, ne t'en fais pas. Viens, j'ai faim.
 
***
 
Deux jours passèrent. Lucy était éreintée. Ça allait être le week-end et heureusement, Natsu allait être à la maison. Entre sa grossesse qui devenait de plus en plus difficile à cause du stress, Mirajane qui lui demandait sans arrêt de l'aide pour toutes ses créations, ses gâteaux et compagnie, les deux petites qui étaient malades et qui la réclamaient sans arrêt, n'aimant pas être séparées d'elle et Lisanna qui lui faisait les quatre cents coups, elle ne savait plus où elle en était.
Le vendredi après-midi, elle devait aller en course. Aussitôt, elle se fit remarquer. Une jeune femme avec quatre filles avec elle et enceinte, ça ne restait pas inaperçu et faisait tourner des langues. Mais elle s'en fichait. Et elle était trop fatiguée pour rétorquer quoi que ce soit. Elle mit les deux petites malades dans le caddie avec une petite couverture, espérant qu'elle s'endorme un peu et arrête de pleurer mais c'était sans compter sur Lisanna qui s'amuser à secouer le caddie dans tous les sens pour les réveiller ! Mirajane faisait ses plans sur sa comète et remplissait le caddie, tout tournait autour de Lucy.
Meldy et Yukino hurlaient. Lisanna riait. Mirajane parlait.
Elle n'en pouvait plus.
- Les filles ça suffit ! Finit-elle par hurler.
Son ton était froid, sans discussion. Aussitôt, les quatre filles se turent et ne bougèrent plus. Lucy abandonna le caddie, sortit Meldy et Yukino et tira Mirajane et Lisanna jusqu'à la voiture.
Les quatre sentaient la colère de Lucy. Lisanna comprit qu'elle avait été trop loin. Son père allait le savoir.
En rentrant, Lucy les fit goûter mais toujours sans dire un seul mot.
Puis les deux grandes montèrent dans leur chambre, Mirajane était triste. Aussitôt, elle se jeta dans son lit et pleura dans son oreiller, elle ne comprenait pas.
Du côté de Lisanna, elle s'était caché. Lucy lui avait fait peur, c'était la première fois qu'elle la voyait autant énervée, la première fois qu'elle craquait.
La blonde donna les médicaments aux deux dernières puis ouvrit enfin la bouche en voyant leurs petits yeux apeurés.
- Vous savez que je vous aime beaucoup ? Leur dit-elle en les installant sur le petit lit de Meldy.
Les deux petites fondirent en larmes et se jetèrent à son cou. Elle sourit doucement et les berça en les embrassant et en s'excusant d'avoir crié et de leur avoir fait peur. Puis elle les coucha, elles avaient de la fièvre, il fallait qu'elles dorment un peu.
Ensuite, elle envoya un message à son beau-père en lui demandant de venir, et alla voir Mirajane qu'elle entendait sangloter.
Délicatement, elle entra dans la chambre et s'installa sur le lit pour lui caresser les cheveux.
- Je suis désolée Mirajane, je n'aurais pas dû crier et m'énerver... Je ne voulais pas te faire peur, ni te faire de la peine...
- Pourquoi tu as fait ça ? Demanda-t-elle dans son oreiller.
- Je suis fatiguée, très fatiguée, tes s½urs ont été malades toute la nuit, le bébé me prend beaucoup d'énergie, et vous quatre aussi, je ne tiens plus. Tu étais en train de me parler, Lisanna embêtait tes s½urs qui hurlaient, j'avais la tête qui tournait, j'avais l'impression de tomber. Mais ce n'était pas une raison pour agir de la sorte. j'espère que tu me pardonneras...
- Maman... sanglota-t-elle avant de fondre sur elle pour se blottir contre sa poitrine.
Une première larme commença à couler le long de la joue de la blonde, elle serra la petite tout contre elle et lui caressa tendrement les cheveux. Elle attendit que la jeune fille se calme puis lui embrassa le front avant de sortir, au même moment où Igneel entrait.
- Lucy, tout va bien ?
- Merci d'être venu... Je suis juste fatiguée...
- Il s'est passé quelque chose ?
- Non, ce n'est rien... Je dois aller voir Lisanna, les deux petites sont fiévreuses mais là, elle devrait dormir, Mirajane est tranquille dans sa chambre et dès que j'ai fini avec Lisanna, je vais me coucher un peu, ça ne te dérange pas ?
- Non, pas du tout ! Tu aurais dû me le dire avant ! Je serai venu toute la journée !
- Merci... Est-ce que tu pourras prévenir Natsu que je n'ai pas fait les courses ?
- Ne t'en fais pas.
- Merci.
En s'aidant du mur, elle alla dans la chambre de Lisanna. La petite était roulée en boule sous sa couette.
- Lisanna ?
- Laisse-moi...
- Lisa, je suis désolée de m'être énervée contre toi. Je n'aurais pas du te crier dessus...
- Laisse-moi...
- Lisanna, je sais que tu me détestes.. J'avais l'espoir qu'un jour peut-être, tu m'aimerais, mais rien ne va... J'ai tout essayé, je ne sais plus quoi faire... Alors tu as gagné.
Lucy se leva et alla jusqu'à la porte. Mais avant de partir, elle ajouta :
- Mais sache que je te considère comme ma fille. Je t'aime tout autant que j'aime tes s½urs, et quand je dis tes s½urs, je parle de Mirajane, Meldy, Yukino et Nashi. J'espère que tu ne la rejetteras pas comme tu me rejettes, elle n'a rien demandé. Si tu as besoin de quoi que ce soit, je me repose dans ma chambre, sinon, papy est là...
Elle ferma doucement la porte.
Elle alla dans sa chambre et la regarda un instant. Ça faisait un moment qu'elle y pensait. Mais là, elle avait été trop loin. Elle avait hurlé sur les filles, elle avait eu envie de frapper Lisanna pour qu'elle arrête.
Frapper une enfant de cinq ans. Impensable. Même son fils, qui était turbulent, très turbulent, avec un comportement parfois dangereux, et plusieurs allers retours à l'hôpital, jamais elle ne lui avait hurlé dessus ainsi, jamais elle n'avait eu envie de le frapper, enfin, sauf quand il s'était cassé le bras après qu'il ait encore grimpé sur le muret derrière son ancienne maison, là, elle était énervée, il le savait, il s'était fait mal parce qu'il n'avait pas écouté, mais pas de le frapper, de lui tirer les oreilles, et elle l'avait fait, sans lui faire plus mal...
Alors elle fit l'impensable. Ça lui déchirait le c½ur, ses sanglots résonnaient bruyamment dans sa chambre vide.
Elle prépara sa valise puis se coucha pour dormir un peu. Elle ne voulait pas partir comme une voleuse...
Elle s'endormit rapidement mais elle n'eut pas le droit à un sommeil tranquille... Elle rêvait de son défunt fils, sa date d'anniversaire approchait....
Quand Natsu rentra, il fut surpris de voir l'air morose de ses filles... Mirajane ne parlait pas, Lisanna regardait les dessins animés avec Meldy, l'air ailleurs, et Yukino était blottie contre son grand-père.
- Où est Luce ? Demanda-t-il, inquiet.
- Elle était épuisée, dit le père en réussissant à faire lâcher Yukino. Je dois te parler, Natsu, viens.
Ils allèrent dans la cuisine et le père lui conta ce que lui avait raconté Mirajane au père qui se rendit vraiment compte à quel point sa belle était épuisée. Il remercia son père et alla rejoindre sa femme. Elle dormait en pleurant. Inquiet, il alla vers elle mais buta contre une valise... Il l'ouvrit rapidement, curieux, et y découvrit des habits à elle.
La panique le gagna. Elle ne pouvait pas partir !
Il s'installa près d'elle et la secoua doucement.
Elle se réveilla en larmes en suffoquant. Elle se jeta dans ses bras pour pleurer longuement.
- Qu'est-ce qu'il se passe, Luce ? Pourquoi tu pleures ? Demanda-t-il, la gorge serrée, crispé.
- C'est bientôt l'anniversaire de Loki...
Il la serra un peu plus fort, il comprenait. Lui aussi faisait des cauchemars à l'approche de l'anniversaire de son ancien aîné.
Elfman n'était pas son fils biologique, Méline était déjà enceinte quand il l'avait rencontré, mais le père n'en voulait pas, alors il avait pris la responsabilité et l'avait aimé comme son fils, il avait pris la paternité à la naissance. Il l'avait reconnu sien.
- On ira le visiter ensembles, lui embrassa-t-il le front. Dis-moi, c'est quoi cette valise ? C'est pour l'hôpital ?
- Non...
Il comprit directement à son ton.
- Non... murmura-t-il en la serrant un peu plus. Je t'en prie non...
- Natsu... commença-t-elle à pleurer.
- Non Luce...
- Je suis désolée... J'ai été trop loin...
- Je ne comprends pas...
- J'ai eu envie de frapper ta fille aujourd'hui, avoua-t-elle. Je... Je suis épuisée... Je n'y arrive pas... Je n'y arrive plus... Lisanna me déteste, elle est malheureuse, je ne peux plus... Natsu, tu as toujours été proche de tes filles, mais ta relation avec elle se dégrade, je n'en dors plus.. Et le bébé me fatigue... Je suis désole Natsu, je ne peux plus... Je t'aime, j'adore tes filles, je les considère comme les miennes, mais je n'en peux plus. Si je veux mettre notre future fille au monde dans de bonnes conditions, je dois me reposer...
- Mais tu peux ici ! Je prendrai des congés, je demanderai à mon père de venir les garder, mon frère Zeref aussi, et même ton frère ! Mira adore passer du temps avec ton neveu, Luxus...
- Natsu...
- Lucy, ne pars pas... Je ne veux pas te perdre...
- C'est temporaire... Juste le temps que ta relation se calme avec Lisanna, le temps de reprendre un peu pied... Tu te rend compte, j'ai eu envie de la gifler Natsu ! En plein magasin ! Pour me contrôler, j'ai dû abandonner les courses et rentrer ! J'ai trop peur de craquer en restant ici et la gifler sur l'impulsion ! Natsu, s'il te plaît... Laisse-moi partir quelque temps...
- Lucy... se recula-t-il pour prendre son visage entre ses mains. Je vais parler avec Lisanna, je vais arranger les choses...
- Non Natsu, ne lui en parle pas, elle est malheureuse ! Utilise le temps que tu as pour passer du temps avec les filles, sans moi, prend deux ou trois jours, je vais aller chez mon père, il est déjà au courant. Tu pourras venir me voir quand tu veux...
- Je ne veux pas que tu partes... J'ai besoin de toi...
- Je suis désolée... le repoussa-t-elle à nouveau pour se lever.
- Alors laisse-moi t'emmener... Allons manger ensemble quelque part ce soir...
- Ton père s'en est occupé toute l'après-midi...
- Juste te déposer...
- Natsu...
- Je te laisse partir si tu me laisses te déposer...
- D'accord... Mes affaires sont prêtes, laisse-moi juste le temps d'aller aux toilettes.
- Prend tout ton temps, dit-il d'une voix tremblante. Je vais voir papa...
Ils étaient mal, tous les deux. Très mal.
Leurs c½urs se déchiraient.
Igneel vit directement que son fils était mal. Puis il vit la valise.
- Qu'est-ce qu'il se passe ? s'inquiéta-t-il. Elle ne va vraiment pas bien ? Tu l'emmènes à l'hôpital ?
- Elle part, dit le rose en fermant les yeux.
- Hein ?
- Elle part quelque temps chez son père...
- Mais pourquoi ?
- Je te le dirai plus tard, les filles sont sur le canapé...
- Elles dorment toutes les quatre.
Le papa déposa son sac et s'approcha d'elles pour les regarder. Elles avaient encore grandi.
- Elle m'a dit qu'elle s'en voulait, elle a eu envie de frapper Lisanna, et ça lui fait peur. Elle a besoin de prendre de la distance. Ça me tue mais elle a raison... Il faut calmer les tensions...
- Elle part mais ça ne veut pas dire que tous les deux...
- Non ! Non... Je ne crois pas... J'espère pas...
Ils l'entendirent descendre. Elle était vraiment pâle.
Natsu embrassa le front de ses filles et se tourna vers son père.
- Je l'emmène chez Jude, tu peux rester avec elles ? Je ne serais pas long...
- Prenez votre temps, fit le grand-père en embrassant la tempe de Lucy. Lucy, repose-toi bien, reviens-nous en forme et prend soin de ma petite fille !
- Oui, promis, sourit-elle doucement en acceptant la main que Natsu lui tendait. Attends, je veux leur faire un bisou...
Elle le lâcha puis s'abaissa difficilement pour leur embrasser à chacune la joue.
- Maman... lâcha Lisanna, endormie, quand Lucy lui remit correctement la couverture sur elle.
La blonde ferma les yeux pour retenir ses larmes. Comment en vouloir à une enfant brisée ? Une enfant encore en deuil ? Il fallait vraiment qu'elle s'en éloigne quelque temps...


       <- Partie 2
                                 Partie 4 ->

Remix from Maiminami

Tags : Une nouvelle maman - Fairy Tail - Fiction